Atteins ton objectif avec la méthode SMART

Smart Oser et Réussir

Te fixer des objectifs, OK c’est bien.

Ensuite, avant de te lancer dans ton projet, tu t’informes, tu prends conseil, tu réfléchis avec ta logique et ton intuition. Tu fais au mieux, mais tu n’as pas de méthode. Dans cet article “Atteins ton objectif avec la méthode SMART”, tu vas comprendre pourquoi c’est une erreur.

Si tu veux t’assurer que tu vas dans la bonne direction et que tu as toutes les chances d’atteindre ton but, tu dois connaître la méthode SMART !

C’est une méthode qui te permet, avec les 5 critères de son acronyme, de définir un objectif cohérent et de bien poser ton projet. Tu limites les risques d’échec et tu pars mieux armé.

“Le bonheur, c’est la poursuite d’objectifs réalisables” Helen Fielding, Le journal de Bridget Jones

Entrons dans le vif du sujet.

Qu’est-ce que la méthode SMART ?

Rien de tel qu’une vision floue pour foncer droit vers l’échec. Heureusement, la méthode SMART sera un excellent atout pour te garder sur les rails.

Développée dans les années 80, cette méthode vise initialement à favoriser la performance des travailleurs avec des objectifs adaptés. Depuis, la méthode SMART est souvent utilisée en management dans les entreprises pour fixer les objectifs professionnels des organisations et des collaborateurs.

Cette méthode fonctionne aussi très bien dans la vie privée, on n’y pense pas assez !

Pour que ton objectif soit SMART, cela signifie qu’il doit être :

Spécifique
Mesurable
Atteignable
Réalisable
Temporellement défini

Tu comprends l’idée… mais comment fait-on concrètement ?

Ton objectif SMART doit être: Spécifique

Un objectif spécifique est un objectif précis, clairement défini.

Avec la méthode SMART, tu vas pouvoir définir précisément ce que tu veux !

Par exemple, dire “je veux monter un restaurant” n’est pas assez précis. Tu risques de mettre en place les “mauvaises” actions ou de créer des ambiguités (un restaurant traditionnel ? un fast-food ? avec de la vente à emporter ?).

Définir un objectif spécifique fait réfléchir plus précisément au projet:

“Je veux monter un restaurant japonais haut de gamme avec 150 couverts dans un quartier professionnel”.

Plus ton idée est précise, avec un maximum d’informations, plus tu parviens à définir un objectif spécifique. Si tu peines à le décrire, cela t’indique que tu n’y as pas encore suffisamment réfléchi.

Visualiser un objectif spécifique
Visualiser un objectif spécifique

Prends le temps et les dispositions nécessaires pour poser clairement ton projet.

Projette-toi, visualise ton projet le plus précisément possible.

Ton objectif SMART doit être: Mesurable

Tu dois pouvoir poser des indicateurs qui te permettront d’évaluer à tout moment si tu es sur la bonne route ou si tu dois apporter des corrections. Ces indicateurs sont qualitatifs et plus souvent quantitatifs, ce sont généralement des chiffres pour que tu puisses suivre la bonne réalisation.

Indicateur quantitatif objectif SMART
Indicateur quantitatif objectif SMART

Par exemple: atteindre un chiffre d’affaires de 5000 € mensuels, vendre 15 contrats par mois, organiser 3 rencontres par trimestre, perdre 5 kilos en 6 mois, courir à 14 km/h…

Il n’est pas toujours évident de projeter des chiffres mais tu peux te baser sur tes besoins (pour fixer un chiffre d’affaires par exemple) ou sur les pratiques moyennes dans le domaine.

Il est indispensable de mesurer ton objectif car c’est cela qui t’indiquera les moyens à mettre en place au cours de la réalisation.

Ton objectif SMART doit être: Atteignable

Maintenant, il faut placer le curseur au bon endroit pour fixer ton objectif.

Ton objectif doit être suffisamment ambitieux pour te faire avancer et progresser.
Et tu dois pouvoir l’atteindre.

Vérifie que tu as les moyens d’atteindre ton objectif ou peut-être que tu dois mobiliser d’autres ressources, mettre en place des fonctionnements ou des process différents.

Fais le point sur les obstacles internes (cela correspond à ton “écosystème”, c’est-à-dire toi, ton entourage, ton entreprise…) et les obstacles externes (ton environnement, la réglementation, ton marché, tes concurrents…). Les paramètres sont nombreux, c’est à toi d’analyser les critères qui vont impacter ton projet.

Par exemple, si tu veux organiser un concert, tu devras tenir compte du budget, des avantages et contraintes du lieu, des conditions réglementaires liées à l’accueil du public, des tendances pour sélectionner l’artiste, du calendrier, de la sécurité etc…

Attention aux biais qui peuvent t’amener à ne voir que les indications qui vont confirmer tes croyances. Tu peux les découvrir sur cet article Comment prendre une bonne décision ?

Tu peux également t’appuyer sur une analyse SWOT pour déterminer quelles sont:

tes forces (Strengths)
tes faiblesses (Weaknesses)
les opportunités (Opportunities)
les menaces (Threats)

SWOT et méthode SMART - Oser et Réussir
SWOT et méthode SMART – Oser et Réussir (source: Klaxoon)

Cette analyse te permettra d’évaluer la faisabilité de ton projet.

Ton objectif SMART doit être: Réalisable

Est-ce que ton objectif tient la route dans ta situation ?

Est-ce que le résultat que tu attends est pertinent au regard de ton point de départ ? As-tu la disponibilité, les ressources financières, techniques, réglementaires… pour mettre en place ton projet ?

Là, il s’agit de te projeter pour savoir si tu as les cartes en main pour réaliser ton objectif.

Regarde si l’objectif que tu veux faire est aussi celui que tu peux faire.

Par exemple, te fixer l’objectif de courir un marathon en 6 mois alors que tu n’as jamais couru et que tu travailles 10 heures par jour paraît trop ambitieux et risqué. Dans ta situation, ce n’est pas réaliste.

Là aussi, la matrice SWOT t’aidera à fixer un objectif réalisable.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment mieux gérer ton temps et rester zen

Ton objectif SMART doit être: Temporellement défini

Si tu te dis “atteins ton objectif avec la méthode SMART”, tu dois tenir compte du dernier élément qui est la deadline.

Fixer une échéance à ton projet est essentiel car cela conditionne ta motivation, ton engagement, tu as une pression positive pour agir. Cela t’évite aussi de repousser les échéances au risque de dépenser plus de ressources temps-argent que prévu.

Objectif SMART temporellement défini
Time is money: un objectif SMART est temporellement défini

Le fait de fixer une date butoir t’évite aussi de tomber dans l’écueil de la procrastination, qui est une stratégie – parfois très intelligente – d’évitement (pour comprendre les rouages de cette technique d’auto-sabotage tu peux consulter l’article de David Vellut Vaincre la procrastination).

A partir de cette date butoir, tu peux fixer des jalons intermédiaires, évaluer les ressources dépensées, les actions efficaces ou à corriger…

La deadline donne un point d’ancrage autour duquel s’organise le développement de ton projet.

Tu peux réaliser un rétroplanning ou un calendrier qui décompose les tâches et les sous-tâches…

Le délai que tu fixes te permet d’avoir un cap dans ton viseur

Quand arrive la date fatidique, tu vois où tu en es, les ressources mobilisées, les résultats obtenus, et tu constates les écarts.

Tu es alors en mesure d’évaluer si tu as atteint ton objectif.

“Atteins ton objectif avec la méthode SMART”: comment ?

Chacun a ses préférences selon ses usages. Pour rester sur des outils simples, tu peux élaborer une carte mentale (ou mindmap pour l’anglicisme) que tu élaboreras à partir des critères de l’objectif SMART.

Voici une carte mentale que j’ai réalisée pour illustrer ce sujet “Atteins tes objectifs avec la méthode SMART”:

Carte mentale objectif SMART - Oser et Réussir
Carte mentale objectif SMART – Oser et Réussir

L’avantage de la carte mentale c’est que tu vois en un coup d’œil l’ensemble de ton projet. C’est un duo gagnant: atteins ton objectif avec la méthode SMART ET avec la visualisation du mindmapping.

C’est un excellent outil pour “poser les choses” et entrer graduellement dans les détails. Elle est totalement personnalisable (taille, couleurs, dessins…) et tu peux la faire évoluer dans le temps.

Si tu n’es pas à l’aise avec la carte mentale, le tableur Excel fera parfaitement l’affaire. Il reprendra les différents points de la méthode SMART et tu pourras aussi organiser les différentes rubriques, intégrer des diagrammes pour le visuel…

Pour aller plus loin, découvre : Développer sa créativité pour réussir

Finalement: les avantages de la méthode SMART

La méthode SMART est un super outil qui te permet non seulement de fixer un objectif cohérent, clair, concret mais aussi d’analyser plus en profondeur ton projet.

Au lieu de risquer de t’embarquer dans un projet sur un coup de cœur ou “à l’intuition”, ton objectif SMART t’amènera à repenser ton projet différemment pour qu’il soit réalisable.

Evidemment tu ne peux pas mesurer tous les paramètres et anticiper tout le déroulement, mais avec un objectif SMART, ton projet doit te paraître réalisable même s’il y a des incertitudes.

La méthode SMART te permet de prendre du recul, de poser les choses, de réfléchir à des questions que tu ne te poses pas forcément. Cette démarche favorise les échanges, clarifie les attentes, elle tient compte de différents paramètres qui peuvent impacter ton projet.

Enfin, elle s’applique à tous types de projets, personnels et professionnels.

Alors, pense SMART si tu veux réussir ! 🙂

Viser un objectif SMART - Oser et Réussir

Si tu as aimé cet article, partage-le ! :)

9 thoughts on “Atteins ton objectif avec la méthode SMART

  1. Fred says:

    Merci pour cet article
    Souvent oublié et pourtant tellement répété, la base c’est la juste définition de ses objectifs 🙂
    À très bientôt

  2. Nico06 says:

    Article très juste. Depuis mes études commerciales jusqu’à ma vie en entreprise je ne cesse d’entendre que la première étape du succès est la définition de l’objectif. Ni trop ambitieux ni trop peu. Le sigle SMART est un excellent résumé finalement. Merci

  3. Agnès says:

    Très bel article ! Je m’aperçois que j’ai fait du SMART sans y penser cet été. Mon objectif était de faire une balade en montagne (le S) avec 600m de dénivelé alors que je sortais d’une très longue lombalgie.avant fin sept (leT) Le M : j’ai augmenté le dénivelé et la longueur de la balade chaque semaine. La A : j’ai démarré début juillet en montant 150m. Le R : j’ai déjà fait de la montagne avant, j’adore marcher, j’avais 3 mois devant lois. Et j’ai réussi ! Tu as raison c’est une super méthode, on devrait penser à l’utiliser pour tous ses projets, personnel et pro

    • Marie says:

      Merci pour ton témoignage Agnès ! C’est génial d’utiliser la méthode SMART pour définir ses objectifs quotidiens. Les outils du business fonctionnent aussi dans la vie courante 😉

Partage ici ton commentaire