Interview #1 : Quel est l’enjeu de la confiance en soi ?

Episode 1 Les enjeux de la confiance en soi

🚀 Échange avec Virginie Le Bastard, coach et formatrice spécialiste de la confiance en soi : Quel est l’enjeu de la confiance en soi ?

Avec la série Avoir confiance en soi pour réaliser sa vie découvre avec Virginie :
les causes et les risques du manque de confiance
et les clés pour acquérir et muscler la confiance en soi !

Aujourd’hui, dans ce 1er épisode, nous abordons cette première question :
☞ Quel est l’enjeu de la confiance en soi ?

Et dans le prochain épisode #2 nous échangerons sur la différence entre la confiance en soi et l’estime de soi 😃

Introduction

Marie : Bonjour Virginie, merci d’être avec nous aujourd’hui.

Virginie : Bonjour Marie, ravie d’être avec toi.

Marie : Alors nous allons parler d’un sujet qui me tient vraiment à cœur, qui est la confiance en soi.

J’ai constaté qu’il y a trop de personnes qui s’empêchent de réaliser leurs projets ou de faire ce qu’ils aiment, parce qu’ils manquent de confiance en eux.

J’ai souhaité échanger avec toi parce que c’est un sujet que tu connais bien. Tu interviens auprès de différents publics pour les aider à prendre conscience de leurs freins et pour leur donner aussi des techniques pour prendre confiance en eux.

Est-ce que tu veux bien nous parler de ton parcours et de ton expérience par rapport à cette relation avec la confiance en soi ?

Interventions de Virginie sur la confiance en soi

Virginie : Alors j’ai travaillé dans les Ressources Humaines pendant 20 ans et notamment dans tout ce qui a trait au recrutement et à la gestion des carrières. Donc cela m’a amenée à rencontrer pas mal de personnes pour l’accompagnement de leurs projets, pour les voir éclore au sein de l’entreprise et finalement développer d’autres compétences.

Donc je suis comme toi, c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. J’ai pu faire ce chemin dans le milieu industriel, agro-alimentaire et puis 10 ans dans l’univers hospitalier.

Marie : Ces 10 ans dans les secteurs hospitalier et agro-alimentaire, cela t’a donné des environnements professionnels très différents.

Virginie : Oui et finalement on se rend compte que ce n’est pas si différent. C’est-à-dire qu’on retrouve des personnes qui ont souvent les mêmes problématiques, avec l’envie de réaliser quelque chose, et la croyance qui souvent est limitante qu’ils n’ont pas les moyens ou les capacités de pouvoir réaliser ce rêve ou atteindre cet objectif.

Découvre également cet article : Comment vaincre ses peurs

L’enjeu de la confiance en soi

Marie : D’accord. Que représente pour toi le sujet de la confiance en soi ? Quel est l’enjeu derrière le sujet de la confiance en soi ?

Virginie : L’enjeu c’est de trouver sa place. C’est-à-dire d’avoir ce sentiment d’être où il faut avec ce que nous sommes de façon vraiment profonde.

Je trouve très triste quand on va dans les librairies aujourd’hui de constater que beaucoup de livres répondent à la question : qui suis-je vraiment ? Est-ce que je vis la vie que je devrais vivre ?

Ça m’attriste de voir qu’aujourd’hui il y a des livres pour répondre à cette question.

Ça veut dire qu’une partie des personnes ne savent pas toujours s’ils sont là où ils devraient être, avec parfois ce sentiment de ne pas vivre la vie qu’ils devraient vivre.

Je me dis : qu’est ce qui finalement les a empêchés de vivre cette vie-là ? Et bien souvent c’est le manque de confiance en soi.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Interview #2 : L'estime de soi et la confiance en soi

Le syndrome de l’imposteur

Marie : Ils ne vivent pas pleinement ce pour quoi ils sont sensés se réaliser ?

Virginie : Peut-être. De plus en plus on parle du syndrome de l’imposteur et je trouve que ça pose question.

Peut-être qu’on veut aussi aller chercher des choses qui sont juste là à portée de notre main et qu’on va vers un idéal qui va nous frustrer, parce qu’on pense que notre vie idéale serait là. Alors que notre vie idéale c’est peut-être juste celle qu’on est en train de vivre en ce moment. Et qu’il n’y a pas tout ça à remettre en question à chaque fois.

Le risque de l’insatisfaction

Marie : Il peut y avoir des décalages entre ce qu’on voudrait et ce qu’on pourrait vivre et ce qu’on vit réellement. Et aussi des personnes qui sont peut-être bien là où elles sont mais qui se font des nœuds au cerveau ; elles sont dans une sorte d’insatisfaction qui pourrait nourrir aussi ce sentiment de manquer de confiance en eux pour réaliser quelque chose, alors qu’il y a juste à vivre pleinement l’instant.

Virginie : Ils essaient de vivre une vie fantasmée où ils ne manqueraient plus de confiance en eux. Alors que parfois dans la vie quotidienne ils sont capables d’agir, de faire des choses en pleine conscience et d’être performants dans ce qu’ils font.

Mais on va chercher autre chose, une vie fantasmée, où par exemple, on pourrait tout à coup jouer du piano comme Mozart ! Alors que, pour être heureux, il n’y a peut-être pas besoin de savoir jouer du piano comme Mozart.

Marie : Pour reprendre l’exemple du piano, les gens voient le résultat mais ils oublient ou ils occultent les dizaines, quinzaines d’années de travail pour arriver à ce résultat. C’est par l’effort, l’endurance, la persévérance, que les gens sont arrivés à un certain niveau ou à une certaine situation. Mais il a fallu ce chemin, ce combat pour en arriver là.

On rêve souvent des résultats mais on oublie qu’il y a tout un cheminement pour y arriver.

L’origine de la confiance en soi

Virginie : Oui, et on est dans une société où il faut que les choses aillent vite. On est dans une société de satisfaction immédiate de nos désirs.

La confiance en soi ça se construit, ça se bâtit de l’enfance jusqu’aux adultes que nous sommes.

Et parfois c’est le combat de toute une vie d’avoir confiance en soi.

Marie : Effectivement tu dis que ça se bâtit, alors est-ce qu’il y a une part d’inné dans la confiance en soi ? Est-ce que certains naissent en ayant cette confiance en eux ou est-ce qu’elle se construit tout au long de sa vie ?

Virginie : Je pense que si tu vois du côté de la psychanalyse on te dira qu’on est tous avec 2 ou 3 structures de personnalités et qu’il y a effectivement une part d’inné. Je crois que la confiance se construit aussi par voie intra-utérine, puis la naissance et l’éducation.

J’ai plus ce mode de perception-là mais je ne prétends pas détenir la vérité.

L'enjeu de la confiance en soi dans l'éducation
La confiance en soi se construit aussi par l’éducation

Marie : C’est vrai qu’il y a différentes approches de la confiance en soi et on continue d’évoluer. Il y a les neurosciences aujourd’hui qui se penchent aussi sur la question.

On réfléchit sur « comment » se construit la confiance en soi chez l’être humain et quelle est la part de psychologique, de spirituel, d’expérience dans la vie.

Virginie : Et aussi la part éducative qui à mon avis est une des plus importantes.

Conclusion

Marie : C’est la fin de cette première partie. Alors reste avec nous pour le prochain épisode où nous échangerons sur la différence entre l’estime de soi et la confiance en soi. Nous verrons aussi comment chacun peut augmenter l’estime de soi.

Merci pour ton écoute et je te dis à bientôt sur Oser et Réussir !

Marie Josnin - Oser et Réussir

Découvre la suite de cette interview Avoir confiance en soi pour réaliser sa vie avec le deuxième épisode qui abordera la question : Quelle est la différence entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

👉 Partage cette page avec tes proches pour qu’ils puissent eux aussi suivre les épisodes de l’interview !

🎧 Si tu préfères écouter le podcast c’est ici :

Si tu as aimé cet article, partage-le ! :)

Partage ici ton commentaire