Avoir confiance en soi

Confiance en soi

Tout le monde expérimente dans certains moments de vie un manque de confiance en soi. Ce n’est pas une fatalité, encore moins une maladie, alors inutile de culpabiliser !

Évoluer et construire ta personnalité est un processus par étapes, sinon de toute une vie.

Les difficultés, les épreuves, les conflits et les challenges que tu rencontres bousculent ta zone de confort.

Tu peux avoir le sentiment d’être chamboulé voire de te sentir en insécurité, mais garde en tête que ce sont des expériences qui te frottent à tes limites et à tes freins pour grandir et vivre mieux.

Confiance en soi et estime de soi

On parle souvent de confiance en soi et d’estime de soi, pourtant ils n’ont pas le même sens.

L’estime de soi

L’estime de soi c’est le jugement, le regard que tu portes sur toi-même. Cela concerne le sentiment d’avoir de la valeur.

Lorsque tu as une bonne estime de toi, cela se manifeste généralement à travers les situations que tu refuses de subir parce qu’elles touchent ton intégrité et tes valeurs.

À l’inverse, lorsque tu acceptes de subir des situations qui ne te conviennent pas et qui portent atteinte au respect, à tes valeurs et que tu ne te sens pas considéré, cela traduit généralement un manque d’estime de toi.

La confiance en soi

La confiance que tu as en toi consiste à te sentir en capacité de réaliser les choses, d’avoir les ressources nécessaires ou d’être capable de les trouver, pour aborder les défis à venir.

Le mot « confiance » vient du latin confidere qui signifie « compter sur ».

Cela veut dire quoi ? Cela signifie que dans les situations que tu rencontres, tu peux compter sur toi pour agir au mieux, faire ton maximum pour activer les ressources nécessaires.

Avoir confiance en toi c’est avoir foi en qui tu es et en ton pouvoir d’agir, avec tes qualités et tes capacités

Ce n’est pas surestimer ni sous-estimer tes capacités : c’est te voir juste toi, avec tes forces et tes failles.

De cette façon, la confiance en toi est ton moteur, elle te permet de croire en tes possibilités. Elle te permet de connaître tes véritables capacités et ton potentiel pour agir.

Avoir confiance en soi
Se regarder tel que l’on est, avec ses capacités

Une perception très personnelle

Estimer qu’une situation est difficile, cela appartient à chacun. Personne ne peut juger à la place d’un autre.

Le manque de confiance en soi s’exprime différemment selon les personnes et on ne peut pas « convaincre » quelqu’un qui manque de confiance en lui dans une situation qu’il a tort et que « ça va bien se passer ».

Pourquoi tu manques de confiance en toi

Chacun expérimente des situations où il manque de confiance en lui.

C’est lorsque le manque de confiance en toi perdure, qu’il t’empêche d’agir ou de réaliser tes aspirations que cela devient problématique.

Tu aimerais réaliser une action mais tu ne t’en sens pas capable. La moindre action peut devenir une épreuve : passer un appel téléphonique, négocier une vente, passer un entretien, demander de l’aide…

Il existe de multiples causes du manque de confiance en soi :

  • l’éducation qui a pu transmettre des messages contraignants comme « tu n’es pas capable », « tu n’es pas doué », « c’est dangereux »…
  • les expériences personnelles qui ont pu nourrir la peur de l’échec, la peur du risque, la peur de l’inconnu
  • l’environnement : les proches, amis, famille, collègues… qui cultivent certains points de vue

Chacun est marqué différemment par son expérience, son éducation, son environnement.

Les causes du manque de confiance en soi sont donc multiples et diffèrent selon les personnes, leur sensibilité et leur personnalité.

La pression de la réussite ou de l’échec

Dans notre système éducatif, nous sommes conditionnés pour atteindre un certain niveau de performance. Nous avons tendance à évaluer la valeur des actions et des personnes à travers le résultat, que l’on juge ensuite comme un échec ou une réussite.

Malheureusement, ce prisme impacte fortement la vision que l’individu a de lui-même et conditionne le degré de confiance et d’estime de soi.

C’est pourquoi il est nécessaire de travailler sur ton rapport à la réussite et à l’échec pour qu’ils ne deviennent pas des sujets de pression.

Découvre le guide gratuit Comment vaincre tes peurs pour agir ? en t’inscrivant sur le formulaire ci-joint

Douter de soi

Dans certains cas, tu peux avoir des difficultés à percevoir tes besoins et à considérer qu’ils sont légitimes. Aussi, tu éprouves des difficultés à les exprimer, avec maladresse ou pas du tout.

Par conséquent, tu risques alors de te renfermer sur toi, plutôt que de solliciter du soutien. Tu restes dans un état émotionnel négatif et une posture fermée, ce qui entretient le manque de confiance en toi.

À force d’entretenir des schémas d’auto-dévalorisation, tu n’as plus une vision juste sur tes réelles capacités.

Schéma d'auto-dévalorisation
Schéma d’auto-dévalorisation

Tu te juges trop sévèrement et tu as tendance à culpabiliser, ce qui peut te conduire à des comportements inadaptés et à vivre des situations éloignées de tes réelles aspirations.

Les risques

Une personne qui manque de confiance en elle peut se renfermer sur elle-même, avoir peur des autres et de l’inconnu, avoir des difficultés à faire avancer sa carrière professionnelle et sa vie personnelle.

Elle peut craindre toute prise de risque.

Sa vision du monde est biaisée par la peur et les freins.

Les conséquences peuvent être :

  • L’isolement
  • L’auto-sabotage dans sa vie affective, personnelle, professionnelle
  • Les addictions
  • La victimisation
  • Les phobies, les angoisses
  • La dépression

Dans ce cas, il est urgent de solliciter une prise en charge médicale.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu Comment vaincre ses peurs

5 clés pour avoir une meilleure confiance en soi

Avant d’aborder les solutions pour avoir une meilleure confiance en toi, voici 2 précisions importantes :

  • Attention à l’excès de « positivité » stérile. Il est indispensable de comprendre que ton cerveau recherche les preuves qui vont confirmer ce qu’il croit. Si tu rencontres une difficulté, il est donc tout à fait inutile de te forcer à te convaincre du contraire ! Il y a un tel décalage entre la réalité que tu vis et le message dont tu essaies de te convaincre que finalement, cela ne fera que renforcer le manque de confiance en toi. L’état d’esprit positif doit être réaliste.
  • Chacun a sa propre façon de manifester sa confiance en soi. Ne cherche pas à imiter le comportement d’une personne pour qui tu as de l’admiration. Concentre-toi plutôt sur les situations que tu rencontres, sur ce que tu ressens et comment tu peux agir pour faire grandir ta confiance en toi.

Maintenant voici quelques clés qui peuvent t’aider à reprendre confiance en toi.

Rappelle-toi une situation de réussite

Je suis convaincue qu’une personne a, par nature, confiance en elle. Sous l’influence de son vécu, le rapport au monde et l’état d’esprit qu’elle entretient finissent pas créer et installer un sentiment d’insécurité intérieure.

Pour autant, chacun a aussi vécu dans sa vie des situations de réussite avec un fort sentiment de confiance en soi.

L’idée ici est de retrouver cet état de confiance en toi.

Je te propose cet exercice que tu peux réaliser à n’importe quel moment de la journée :

  • Rappelle-toi un moment où tu as réussi quelque chose.
  • Prends quelques minutes pour fermer les yeux et te replonger dans cet instant.
  • Comment tu te sentais ?
  • Te souviens-tu de l’énergie, du bien-être que tu as ressentis en toi ?
  • Focalise sur cette sensation quelques instants pour la revivre et l’ancrer davantage.

Cet exercice sera particulièrement efficace si tu le répètes chaque soir avant de dormir, pour créer ces nouveaux chemins neuronaux.

Fierté et confiance en soi
Rappelle-toi une situation de réussite

Prends soin de ton discours intérieur

Tu es souvent sévère avec toi-même : critique, dénigrement, accusation, culpabilité : « je n’y arriverai pas », « je suis nul », « je ne suis pas capable », « je n’ai pas le courage »…

Tu as peut-être l’impression que ce que tu dis est la réalité, pourtant il n’en est rien. C’est seulement un jugement que tu portes envers toi pour t’auto-saboter. C’est la fenêtre que tu choisis pour t’évaluer.

De cette façon, tu entretiens clairement le manque de confiance en toi, parce que :

ton dialogue intérieur détermine ton comportement

Pour rompre la spirale, chaque fois que tu te surprends à te critiquer (même si tu penses avoir raison), commence par modifier ton discours intérieur vers des paroles plus respectueuses et aidantes : comme tu parlerais à un ami et comme tu voudrais qu’on te parle.

Prends soin de ton discours intérieur
Prends soin de ton dialogue intérieur

Ton discours doit être crédible et acceptable : « je progresse chaque jour et je fais des choses qui me sortent de ma zone de confort », « j’ai des ressources pour réaliser ceci », « je me sens de plus en plus à l’aise »…

Bien sûr, tu trouves le message qui convient à ta situation.

Ancre-toi dans le présent

Le manque de confiance en toi est souvent déterminé par les expériences et les messages entendus dans le passé.

Le passé ne doit pas être un prétexte pour ne pas agir, pour nourrir des peurs ou des frustrations.

Pour te détacher de l’influence de ces freins, ancre-toi dans la situation présente, parce que c’est ta seule réalité.

Quelles que soient tes expériences passées, toi seul décide comment réagir face à ce que tu vis maintenant.

Ancre-toi dans le présent
Ancre-toi dans le présent

Par exemple :

Tu te trouves dans une situation que tu ne sais pas précisément comment résoudre. Pour autant, tu n’abandonnes pas et tu ne t’avoues pas vaincu. Tu fais au mieux de tes possibilités pour chercher les solutions MAINTENANT (quel que soit le résultat).

Identifie ton besoin

Également, lorsque tu penses ne pas être capable de réaliser quelque chose ou lorsque tu as peur, prends le temps d’identifier tes besoins :

  • Derrière ta peur, quel est réellement ton besoin ?
  • Ce besoin est légitime, accueille-le.
  • Ensuite tu prononces des paroles bienveillantes à ton égard, comme si tu parlais à ton enfant intérieur pour le rassurer.
  • Tu te projettes pas à pas dans la réalisation, tu te sens bien et tu es fier de ce que tu entreprends.
  • Tu ressens un sentiment de bien-être, tu t’imprègnes de cette sensation.
  • Petit à petit, tu travailles à ressentir un sentiment de sécurité intérieure.
Identifie tes besoins
Ta peur cache un besoin

Agis avec la méthode des petits pas

Si l’estime de soi est un regard intérieur porté envers soi, la confiance en soi se manifeste à travers l’action.

Seule l’action permet d’ancrer la confiance en soi.

Pour ne pas te mettre en situation d’échec, applique la méthode des petits pas. Tu avanceras ainsi sans pression, régulièrement, en favorisant les situations de réussite.

Ces expériences de réussite répétées en situation d’inconfort vont construire pas à pas la confiance en toi.

Applique la méthode des petits pas
Applique la méthode des petits pas

Découvre également cet article Inspirations pour réussir

Pour conclure

Le manque de confiance en soi est un état qui pénalise lourdement ton bien-être et la réalisation de tes projets.

Pourtant ce n’est pas une fatalité !

Tu comprends maintenant que tu peux agir immédiatement pour modifier ton état.

Tu peux à tout moment décider de casser ce cercle vicieux en réalisant des actions qui vont t’aider à modifier ton état d’esprit et ton regard sur toi-même.

Toi seul es l’artisan de la confiance que tu as en toi

Ce qui importe, c’est d’accepter de poser un regard bienveillant sur toi-même, pour te re-connecter à toi et te re-connaître.

Marie Josnin - Oser et Réussir

Partage avec nous ton expérience : quelles sont les techniques qui t’aident à avoir confiance en toi ?

Si tu as aimé cet article, partage-le ! :)

Partage ici ton commentaire