Les 6 émotions primaires

Les 6 émotions fondamentales

Dans cet article, tu découvriras quelles sont les 6 émotions primaires qui conditionnent tes réactions.

Au coeur de l’humain !

Tu le sais si tu me suis, ce qui m’anime et ce qui me motive vraiment, c’est aider les personnes qui ont envie d’entreprendre leur vie personnelle et professionnelle.

Mon objectif est de transmettre des outils, des conseils, en partageant des réflexions sur le mindset, sur le développement personnel, sur l’entrepreneuriat.

Et ça, j’adore !

Pouvoir donner un conseil, une astuce, pouvoir impacter pour contribuer à développer les potentiels de chacun. C’est inépuisable et c’est une grande source de satisfaction pour moi parce que je suis passionnée par l’humain et tout ce qui peut l’aider à grandir.

Les émotions primaires

Je me suis aperçue qu’il y a un sujet qui m’a beaucoup touchée, c’est celui des émotions.

Dans mes lectures et mes formations, je me suis rendue à l’évidence que nous avons des croyances sur les émotions mais en réalité nous ne les connaissons pas vraiment.

D’ailleurs, ce n’est pas toujours facile d’identifier les émotions ou de mettre un nom sur ce qu’on ressent exactement.

Très schématiquement, le célèbre psychologue américain Paul Ekman a identifié 6 émotions primaires ou fondamentales :

  • la joie
  • la colère
  • la peur
  • la tristesse
  • la surprise
  • le dégoût

Et oui ! La surprise 😳 et le dégoût 🤢 sont aussi des émotions primaires !

Parfois, selon les études, le mépris est aussi ajouté à cette liste.

Pourquoi ressent-on ces émotions ?

Nos émotions sont des réactions d’origine primitive, elles sont inconscientes.

  • La peur : c’est un réflexe de survie face au danger ou dans un environnement hostile.
  • Le dégoût : face à des aliments dangereux ou toxiques, le dégoût nous a permis de ne pas nous empoisonner.
  • La colère : son énergie permet d’avancer face à la difficulté et de franchir le cap. Elle évite la paralysie.
  • La surprise : en état de surprise, nos sens sont éveillés, notre attention est accrue pour anticiper l’inconnu.
  • La joie : c’est un facteur d’intégration, un moteur pour agir et partager avec les pairs.
  • La tristesse : elle permet de faire le deuil, elle suscite la compassion des pairs, avec un sentiment d’appartenance à un groupe.

Mais il en existe d’autres plus nombreuses encore, qui permettent de nuancer nos états et d’exprimer plus précisément ce que l’on ressent : la compassion, la tendresse, la honte, la gratitude, l’amitié etc…

Personnages des émotions primaires du film Vice-Versa
Les 5 personnages des émotions primaires du film Vice-Versa

En réalité, selon les cultures, les générations et les éducations, les émotions ont souvent été mal interprétées, mal gérées, négligées ou réduites au silence.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Réussir sa vie avec "zéro regret"

Et pourtant, quand on comprend que les émotions jouent un rôle capital dans notre bien-être et dans notre propre réalisation, cela change absolument tout !

J’ai la conviction que savoir gérer ses émotions et son mindset améliore considérablement la qualité de vie et de bien-être.

C’est quoi l’émotion ?

Passons par une petite définition de l’émotion : État affectif intense, caractérisé par des troubles divers (pâleur, accélération du pouls, etc).
Et aussi : État affectif, plaisir ou douleur, nettement prononcé.

Et si on regarde Émouvoir (du latin ex-movere) : cela signifie « faire sortir ».

Une émotion, c’est donc quoi ?

C’est une réaction, une stimulation affective naturelle, généralement spontanée, face à ce qui t’arrive.

Cette émotion agit comme une alarme pour exprimer un message.

Dans le stress, l’émotion est une réaction qui va nous permettre d’agir, de nous adapter à une situation donnée. Elle nous pousse à agir, bouger, réagir. Elle stimule.

Les 6 émotions primaires et leur signification

Émotion :Exprime un besoin de :Quoi faire ?
Tristesse réconfort, consolationÉcouter, accueillir, puiser dans ses ressources de résilience
Colèreêtre entendu, respect, considération, réparationClarifier, comprendre le fonctionnement et la vision des autres
Peursécurité, être rassuréDemander de l’aide, accepter ses propres limites
Joiepartage, expressionFaire durer cet état, accepter qu’il y ait une fin mais le renouveler
Surprisesécurité, appréhender l’inconnu ou l’imprévuRassurer, connecter
DégoûtévitementÉcarter, isoler ce qui est insoutenable

Les dysfonctionnements

Les émotions sont des manifestations « positives » dans le sens où elles jouent leur rôle d’alerte. Elles sont la réaction à un stimuli, à un stress qui peut être positif ou négatif et passager.

Cependant, en situation de stress chronique grave, elles peuvent tourner en un processus néfaste :

– la peur peut se transformer en anxiété, angoisse, panique

– la tristesse peut devenir dépression

– la colère peut de venir de l’agressivité, de la violence

– la surprise peut devenir le refus

– le dégoût peut devenir le rejet

Comment gérer ses émotions ?

C’est un vaste sujet qui fera l’objet de différents articles et vidéos, pour partager avec toi mes recherches.

Ce qui est intéressant, c’est que nous ne sommes pas tous égaux dans nos réactions et dans nos émotions.

Chaque individu, selon sa propre histoire, ses blessures, sa personnalité, son héritage, percevra les circonstances d’une certaine façon et réagira à sa façon. C’est pourquoi, on dit que les émotions parlent de nous-mêmes, de notre nature et de notre personnalité.

Très sommairement, pour gérer ses émotions, il est nécessaire de :

  • reconnaître et identifier les émotions car elles expriment nos besoins, elles font ressurgir nos failles.
  • les accepter, car elles sont l’expression de notre personnalité.
  • les accueillir : laisser les émotions circuler et observer leur intensité.
  • les exprimer : laisser leur énergie s’évacuer et sortir de soi. Savoir extérioriser l’émotion.

Savoir gérer tes émotions te permet d’être plus conscient de qui tu es, de savoir quels sont tes besoins et de les gérer. Cela te permet aussi d’atteindre un état d’équilibre intérieur et de prendre les rênes de tes réactions.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu : Comment vaincre ses peurs irrationnelles

En conclusion

Pensons avant tout que l’être humain est un être émotionnel.

Ressentir de fortes émotions est donc normal. Réagir à nos émotions c’est aussi normal.

En revanche, vivre coupé de ses émotions amène à un désalignement profond qui peut avoir de graves conséquences.

Nos émotions sont là pour nous rappeler notre humanité et nous ramener à la voie (et à la voix) du coeur.

Marie Josnin - Oser et Réussir
Si tu as aimé cet article, partage-le ! :)

Partage ici ton commentaire